Comment booster sa fertilité ?

Les couples qui ne parviennent pas à concevoir un enfant sont de plus en plus nombreux. En effet, aujourd’hui l’infertilité augmente de plus d’1% tous les ans.

Les causes de l’infertilité

Les causes de l’infertilité sont nombreuses : en premier lieu, le désir d’enfant se fait aujourd’hui plus tardif chez les couples, souvent après la trentaine. Or on sait que la fertilité optimale d’une femme se situe autour de 20 ans, ensuite elle ne cesse de décroitre pour finalement chuter drastiquement après 35ans.

Les perturbateurs endocriniens, présent dans l’alimentation, la pollution, certains contenants ont également des effets dévastateurs tant pour la femme que pour l’homme puisqu’ils pourraient être responsables d’une baisse de la concentration des spermatozoïdes de plus de 30%.

Booster sa fertilité au quotidien

Quelques conseils et habitudes de vie à adopter pour booster naturellement sa fertilité :

  • Conserver ou retrouver un poids de forme « conception », soit un IMC compris de préférence entre 20 et 25.
  • Arrêter le tabac ! Ses effets sont en effet néfastes tant pour la femme (maturité des ovocytes et de leur capacité à être fécondés altérée, capacité d’implantation de l’embryon au niveau de l’utérus diminuée…) que pour l’homme (baisse de la qualité, quantité et mobilité des spermatozoïdes …). La kinésiologie, l’acuponcture ou l’hypnose peuvent s’avérer des aider précieuse pour arrêter la cigarette en douceur.
  • Pratiquer une activité physique ou la méditation permettent une baisse du taux de cortisol, hormone du stress.
  • Faire l’amour ! Cela peut paraitre évident mais pour mettre toutes les chances de son coté, il est conseillé d’avoir des relations intimes au minimum toutes les 48h dans les jours autour de la période d’ovulation.

Plus spécifiquement pour les femmes, les compléments alimentaires à base de plantes tels que Le gattilier qui permet d’optimiser l’équilibre hormonal et d’abaisser la production de prolactine (qui peut être à l’origine d’une phase lutéale trop courte) ou de trèfles violet (fleurs du Trifolim pratense) qui rééquilibre l’acidité du vagin et de l’utérus peuvent s’avérer une aide utile.

Quand aux hommes, il est important qu’ils préservent leurs testicules de ce qui peut provoquer des échauffements à savoir, port de pantalons trop serrés, ordinateur posé sur les cuisses, hammam, bains trop chauds etc …

Certaines thérapies manuelles douces comme la chiropraxie ou la méthode Niromathé peuvent apporter un vrai plus en préparant le corps de la future maman à accueillir cette grossesse à venir. En Niromathé, le protocole inclut également des soins sur le futur père afin de booster la spermatogenèse.

Au final des solutions existent pour permettre aux couples de mettre toutes les chances de leur côté dans la réalisation ce projet de vie. Au final après deux ans d’essai, 92% des futurs parents auront mis en route une grossesse (source INSERM 2019).